Camarade papa

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Catherine Blanchard dit :

    Un roman qui porte un regard différent sur la Côte d’Ivoire et son histoire, avec humour et dans une langue d’une grande inventivité.

    Une maison d’édition qui affirme : « La lecture est pour nous cette affaire de passager clandestin qui remet tout en question… sans qu’on puisse préciser si le clandestin est le livre ou le lecteur. Attila ose douter, écouter les textes, se laisser surprendre. Se réinventer, parfois. Se faire plaisir, toujours. »
    Quelle belle définition !
    CB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.