LES OMBRES SUR LA TAMISE

LES OMBRES SUR LA TAMISE par Michael Ondaatje

Le nouveau roman de Michael Ontdaatje, auteur du Patient Anglais (titre original L’Homme Flambé)  commence avec un mystère : pourquoi à la fin la deuxième guerre mondiale, Rose et son mari partent-ils à Singapour laissant leurs deux enfants Nathaniel et Rachel à Londres avec un inconnu qui s’appelle « Papillon de nuit » ?

 

Engagé dans le service de renseignement britannique à l’âge adulte, Nathaniel cherche à découvrir la vérité derrière la disparition de sa mère : de quelle nature étaient ses activités clandestines qui pendant et après la guerre ont mis en danger sa vie et celle de ses enfants ?

 

Le mystère entoure aussi l’homme qui les protège « le Papillon de Nuit » qui leur a fait connaître d’autres personnages :  « Le Dard de Pimlico »  et son amie, Olive Lawrence, qui font aussi partie du monde obscur des services secrets britanniques. Le Dard gagne sa vie avec un trafic de chiens lévriers et embarque Nathaniel dans des livraisons nocturnes sur les canaux oubliés de la Tamise.  A travers cette activité illicite, nous découvrons la ténébreuse capitale d’après-guerre.

Progressivement, à travers les archives des services secrets, nous en apprenons  également un peu plus sur le père et la sœur de Nathaniel qui s’efforce de mettre de l’ordre dans les événements qui ont marqué son enfance.

 

Michael Ontdaatje réussit , avec Ombres sur la Tamise, un roman discret qui pourrait passer pour un roman d’espionnage, mais qui est en réalité un voyage de découverte d’une enfance peu ordinaire et d’une mère énigmatique.

Alison McCallum

 

Michael  Ondaatje, Ombres sur la Tamise, Editions Boréal, 2018 (352 p.)

Traduit du hollandais par Lori Saint-Martin, Paul Gagné

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.