Réflexions écologiques – Le Lab Ecologie

Le Lab écologie de l’UIAD qui se réunit depuis plus d’un an maintenant vous fait part, par le biais du blog, d’éléments de réflexion sur la question ultra sensible et actuelle du défi climatique.

-Tout d’abord, nous vous proposons de visionner un film de Jean Marc Jancovici, polytechnicien, chef d’entreprise , consultant en énergie et climat, professeur et conférencier,  fondateur du «Shift Project» et de la société «Carbone 4».

Ce film «coup de poing»  de 8 minutes, intitulé «Bienvenue dans le monde réel» montre ce qui nous attend si nous ne faisons rien. Et ce qu’il préconise pour éviter la catastrophe.

 

 

– une autre vision plus mathématique et en même temps moins pessimiste, qui complète celle de Jean Marc Jancovici, nous est donnée par Monsieur Hervé Nifenecker, spécialiste en physique fondamentale, ancien membre du CEA , créateur du Café des sciences à Vizille et de  l’association «Sauvons le Climat» dont a été membre Jean Marc Jancovici. Il est professeur à l’UIAD.  Selon les données chiffrées qu’il fournit, le changement dans nos modes de production énergétique et de mobilité permettrait à lui seul , de diviser par 4  nos émissions de gaz à effet de serre et d’atteindre l’objectif de 2° en moyenne de réchauffement terrestre. L’Humanité devra également se réinventer vers de nouvelles formes de progrès et de solidarité.

Voir le document «La production d’électricité Clef du Succès Climatique»

 

Enfin dans un 2ème article tout à fait passionnant, Monsieur Nifenecker démonte les arguments des climato-sceptiques . Avec pédagogie, il explique les mécanismes du réchauffement climatique.

Contre ceux qui prônent la décroissance, il montre que même si tous les pays du monde atteignaient ( pour les plus pauvres ) ou se contentaient ( pour les plus riches) d’un PIB par habitants de 25 000 dollars correspondant à un indice de développement humain optimal, la baisse des émissions de gaz à effet de serre serait largement insuffisante.

D’où vient la peur du nucléaire, qui paraît être la solution au défi climatique, alors que les décès liés à cet industrie sont les plus bas au monde ? Hervé Nifenecker nous livre une analyse philosophique sur les croyances des individus au détriment du fait scientifique. Grâce à la démocratie, une nouvelle religion est née, l’écologisme, qui répand la désinformation.

Mais l’auteur veut rester  optimiste et constructif et il termine par une note réconfortante.

Voir le document «Ecologie Démocratie et Religion».

Elisabeth Roche

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.