Roman sur l’histoire de l’Arménie « Meurs et deviens »

Maurice Dolmadjian vient de terminer un roman où l’histoire de l’Arménie et le génocide de son peuple en 1915 et 1916 en est la trame.
« Meurs et deviens » est l’aboutissement d’une quête mémorielle ininterrompue.

Profitant du chaos qui régnait en Europe durant la premières guerre mondiale, les dirigeants turcs ont décidé de se débarrasser discrètement des arméniens en exterminant tous ceux qui avaient le tort de n’être ni turcs ni musulmans dans l’Empire Ottoman.

Le nombre de « génocidés», dont le grand-père de l’auteur, est estimé entre 1 et 1,5 millions de personnes. Il est resté peu de témoins et les survivants sont restés muets de terreur. Quelque uns ont pu s’échapper et des femmes ont été vendues comme esclaves, leurs descendants continuent de faire vivre le drame de leur peuple. L’Union Européenne a reconnu ce génocide en 1987.
Après des années de recherches et d’enquête, Maurice Dolmadjian a tenu la promesse qu’il avait faite à son père afin que l’histoire de sa famille et de voisins de sa ville natale en Arménie ne se perde pas dans les méandres temps.

Maurice Dolmadjian est né à Vienne( Isère) en 1944. Entre 1970 et 2008 il est professeur agrégé de philosophie au lycée de la Matheysine de La Mure. Il sera élu maire de Saint Honoré de 1989 à 1995. Dorénavant il coule une retraite apaisée toujours à Saint Honoré, donnant deux cours forts appréciés à l’UIAD.

« Meurs et deviens » aux éditions Kirk Publishing est disponible en librairie et auprès de l’auteur.

Bernard Leterrier

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.