DU CINÉMA A LA MAISON DES ARTS

Du grand art à la Maison des Arts de Montbonnot

Soirée Cinéma Mercredi 15 janvier 2020 à 20h30

« Le Fleuve, un des plus beaux films qui soit !

Mon père m’a emmené le voir quand j’avais 8-9 ans.

C’est un film qui s’est imprégné en moi et ne m’a jamais quitté depuis ». (Martin Scorsese)

Alors qu’en novembre 2019, la programmation  du cycle Renoir Hors-les-Murs présentait deux courts-métrages de la période de l’entre-deux-guerres,  le choix de cette 4e projection du cycle Renoir s’est porté sur la programmation d’un des films américains du réalisateur. Tourné sur les bords du Gange, Jean Renoir utilise pour la première fois la couleur pour cette adaptation romanesque qualifiée d’avant-garde à sa sortie, le 19 décembre 1951.

Une offre de cinéma régulière à Montbonnot-Saint-Martin

Lorsqu’en 1995, fut créée une Maison des Arts à Montbonnot -Saint- Martin, l’enjeu était de valoriser une vie artistique foisonnante sur la commune à travers les multiples activités artistiques proposées aux Bonimentais par nombre d’associations ; mais aussi de leur offrir un lieu de rencontres festives et culturelles. Alors que, dès l’inauguration du bâtiment la peinture était à l’honneur avec l’exposition Flandrin-Deloras, naissait l’idée d’accueillir le 7e art comme composante d’une offre culturelle conséquente.

En partenariat avec la Cinémathèque de Grenoble

La préparation de ce premier rendez-vous artistique à « la MDA » fut l’objet d’une rencontre inédite avec un professeur de cinéma enthousiasmé par ce tout nouvel espace empreint d’histoire architecturale : profiter d’une réhabilitation de bâtiments ancestraux pour refaire vivre le patrimoine cinématographique. Et quel organisme était le mieux placé en Isère pour partir dans cette aventure, sinon la Cinémathèque de Grenoble… Une collaboration établie pour le choix des œuvres et une présentation assurée à chaque séance par une professionnelle.

Déjà trois ans de cycle Hors les murs

Depuis 3 ans, les plus grands noms du cinéma américain (Hitchcock, Billy Wilder) comme ceux du cinéma européen (Almodovar, Rappeneau) sont mis à l’honneur à travers 3 ou 4 projections mensuelles de leurs films « cultes ». Pour la première projection de l’année 2020, le choix de de la commission culture de Montbonnot-Saint-Martin en lien avec la Cinémathèque s’est fixé sur Jean Renoir (1894 -1979), un réalisateur imprégné d’une enfance joyeuse auprès de son père Auguste, passionné très jeune de cinéma américain et sensible aux événements extérieurs.

Corinne Isaac

Voir ici le communiqué de presse

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.