Relevez le défi ! Faites travailler votre imagination !

Encore une offre culturelle, direz-vous ! Sûr qu’il y a pléthore et qu’on ne sait plus où donner du « clic »… ou peut-être surtout qu’on n’en a plus envie…

Pourtant cette proposition est créatrice et sollicite imagination et inventivité.

Alors, si vous n’êtes pas lassés, par cette sur-sollicitation, rendez-vous sur le site du Musée de Grenoble, qui nous propose de rejoindre le concours lancé par Clic France, Beaux-Arts Magazine et Télérama, auquel participent plus de 40 musées français.

Si l’idée vous séduit, le Musée grenoblois met à notre disposition plus de 200 œuvres. Relevez le défi en cliquant sur ce lien :
https://2a530.r.ag.d.sendibm3.com/mk/mr/6m-gXWpd36MC6utkV-hapZlV5A48q_tdj3YQBLGtI0i_C6ypQOvBX7jEm5OA5vYBSWRTm_DsHrHhvg4RwD5a_6EOOl-fUhGbEZWR3-gxzDdnBXXpRbom

Une aventure à tenter en solitaire, à plusieurs, avec des enfants à la maison ou en classe à distance…
Créer, imaginer, en attendant que « les poissons apprennent à voler » (1), « ça peut pas faire de mal ! » (2)

Catherine Blanchard.

(1) Expression allemande : “quand les poissons apprendront à voler » (Wenn Fische fliegen lernen)
(2) Titre d’une émission de Guillaume Gallienne sur France Inter

 

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. ND dit :

    Quand les poissons apprendront à voler … et quand les poules auront des dents … allemand, français… on attend l’italien ? l’espagnol ? le russe ? l’arabe ? le japonais ?
    Allez les profs de langue, on compte sur vous !

  2. ND dit :

    Quand les cochons voleront !
    When pigs fly!

    • CB dit :

      En furetant sur le Net, donc sans garantie, j’ai trouvé :
      “Quand les grenouilles auront des poils” (Espagne) … « Quand les ânes voleront » ( Italie) … « Quand l’âne braira dans la mer » (Tunisie) … « Quand une chèvre volera » (Maroc) … « Quand le sel fleurira » (Algérie) … « Jusqu’à ce que l’enfer gèle » (Pays-Bas)
      Un vrai bestiaire, ces images ! On pense à Chagall, on voit la fleur éclore, l’enfer blanchir.
      Un florilège… à confirmer, infirmer et/ou compléter par les profs de toutes les langues enseignées à l’UIAD, langue originale et traduction, ça va de soi… C.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.