Rencontre autour du prix littéraire 2018 de l’ UIAD

 

 

RENCONTRE AUTOUR DU PRIX LITTÉRAIRE 2018 de l’ UIAD

11 décembre 2018

 

Comme les années précédentes, le comité du prix littéraire UIAD a souhaité célébrer ce jeune prix dont c’était la 4ème édition, même en l’absence de la lauréate retenue par d’autres obligations

C’est pourquoi, mardi 11 décembre 2018, ce comité a organisé une « Rencontre autour du roman La salle de bal d’Anna Hope » à l’auditorium de l’Office du Tourisme de Grenoble, avec une conférence de Patrick Lemoine  intitulée « Fous à en mourir ». Le public est venu nombreux.

Catherine Blanchard introduit la séance

Après les mots du président de l’UIAD, Alain Franco et de la présidente du jury du prix 2018, Catherine Blanchard, la soirée s’est déroulée en deux temps : la présentation du roman par Mireille Flageul, membre du jury 2018, suivie de la conférence du psychiatre, docteur en neurosciences, Patrick Lemoine.

 

Mireille Flageul présente « La salle de bal »

Mireille Flageul, que ce roman avait emballée, a su transmettre au public l’envie de lire La salle de bal. Elle s’est exprimée naturellement avec sa sensibilité de lectrice, son enthousiasme d’avoir été juré et a invité les personnes présentes à participer aux futurs jurys.

Elle a évoqué le contexte noir du roman qui se déroule dans un asile d’aliénés en Angleterre au début du 20ème siècle et insisté sur cette époque difficile souvent mal connue. Elle a évoqué aussi l’espoir et la force de caractère des personnages principaux, soulignant que ce roman est aussi un roman d’amour. Elle a évoqué et décrit avec bonheur cette splendide salle de bal créée pour les malades, et qui a réellement existé.

C’est donc en lien avec ce thème grave de l’enfermement, du développement des théories eugénistes, des discussions des politiques sur la stérilisation des « pauvres d’esprit » et des « pauvres chroniques », que Patrick Lemoine a enchaîné.

Patrick Lemoine pendant sa conférence

Peur de l’autre, peur de la différence, volonté de trouver des responsables aux troubles sociaux…ont  toujours existé. Il a développé les thèmes de la folie, de l’internement et du malade mental en tant que « bouc émissaire » à travers les siècles et le monde, de l’antiquité grecque à nos jours, et abordé les théories eugénistes.

Beaucoup d’entre nous l’ont écouté avec attention, parfois avec stupeur, et ont découvert grâce à lui des points de l’histoire qu’ils ignoraient. Il a évoqué les progrès réalisés en particulier dans les hôpitaux psychiatriques des agglomérations lyonnaise et grenobloise, mais nous a aussi amené à nous questionner sur ces théories qui font encore des adeptes aujourd’hui, un peu partout dans le monde.

A la fin de la séance, les romans d’Anna Hope et les livres de Patrick Lemoine, qui s’intéresse à la folie et surtout aux problèmes du sommeil, étaient proposés par notre partenaire depuis le début de l’aventure du Prix littéraire, la librairie Decitre.

Discussion avec l’auditoire après la conférence

La conférence a été suivie d’un pot entre les organisateurs, le conférencier et des membres du jury 2018, pour fêter l’évènement.

Catherine Blanchard

 

 

 

Rappel : Actuellement, tous les membres de l’UIAD peuvent voir une exposition-rétrospective, au premier étage de Belmont, qui fête les 4 précédents prix de 2015 à 2018 : des panneaux, évoquant les romanciers, leurs oeuvres et le contexte de leurs romans, ainsi que des classeurs retraçant en images les évènements précédents sont là pour témoigner. L’UIAD, dont la volonté affichée est de promouvoir Le plaisir d’apprendre, souhaite promouvoir ainsi Le plaisir de lire.

 

Bref historique et liste des prix littéraire UIAD déjà attribués :

Le prix littéraire UIAD récompense un roman français ou étranger publié au cours de l’année scolaire précédente. Créé en 2015 à l’instigation de quelques personnes persuadées que la lecture ouvre bien des portes, il est organisé tous les ans par un comité de bénévole membres de l’UIAD en partenariat avec la librairie Decitre. Les titres sont sélectionnés selon le principe de pluralité des cultures et les adhérents de l’UIAD sont invités à proposer leur candidature pour participer au jury.

                           

Les Lauréats

– 2015 : l’écrivain espagnol Javier Cercas (Les lois de la frontières),

– 2016 : l’écrivaine française Gaëlle Josse (Le dernier gardien d’Ellis Island)

– 2017 : l’écrivaine américaine Virginia Reeves (Un travail comme un autre)

– 2018 : l’écrivaine britannique Anna Hope (La salle de bal).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Nicole Dupré dit :

    Superbe « pub » pour notre prix littéraire ! Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.