Rencontre avec GIOSUÈ CALACIURA, Lauréat du Prix littéraire UIAD 2020

Une fois encore le comité d’organisation du Prix littéraire a mené à bien sa tâche. Mais cela n’a pas été facile parce que le Prix 2020 est celui de la pandémie et du confinement !

Jury à peine réuni déjà confiné, délibération tout juste dé-confinée, auteur strictement confiné de l’autre côté des Alpes puisqu’il s’agit de l’écrivain italien Giosuè Calaciura. Les confinements se sont succédés, les mesures sanitaires se sont multipliées sans jamais nous faire renoncer.

L’obstination a fini par payer et ce Samedi matin 4 Décembre tout était en place pour accueillir à bras ouverts le lauréat et fêter dignement son prix.

Nouvelles inquiétudes et risque d’annulation le matin même : il ne manquerait plus qu’un intrus, bêtement nommé Omicron aille se faufiler parmi les adhérents ….

Mais le compte à rebours avait commencé, l’écrivain était dans l’avion, impossible de faire machine arrière et … tout est bien qui finit bien !

La salle était pleine ou presque, les intervenants chargés des présentations, introductions, traductions étaient en place. Giosuè Calaciura s’est révélé un homme charmant, jovial, drôle, apparemment très content d’être là et de voir son livre, BORGO VECCHIO, apprécié par les lecteurs de l’UIAD.

 

Une équipe de journalistes chargée de faire un portrait de G. Calaciura pour France 3 Corse avait installé micros et caméras. C’est dire sI le Prix Littéraire de l’UIAD croît en notoriété d’année en année 

 

Pas mécontent d’avoir permis, une fois de plus, aux lecteurs de rencontrer un écrivain et de dialoguer avec lui, le comité d’organisation s’est déjà remis au travail : sélection des livres, sélection des candidats pour le jury 2022  …

Sans trop prendre de risques, on vous promet déjà un grand cru !

                                                                                                                                                          ND

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Catherine Blanchard dit :

    Une rencontre réussie, très sympathique et chaleureuse, malgré un temps pluvieux, gris et froid. Giosuè Calaciura n’a hélas pas pu apprécier la beauté des montagnes grenobloises enneigées ! CB

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.