Sur les ossements des morts

A l’UIAD on n’est pas sectaire dans le choix de nos lectures. Romans, essais, bandes dessinées… tout est bon à lire. Quelle que soit la nationalité de l’auteur.  Alors cette semaine voici un polar polonais.

 

Sur les ossements des morts par Olga Tokarczuk

 

 

 

 

 

Sur les ossements des morts est un roman autour de plusieurs morts de chasseurs dans un village frontalier de Pologne.  En apparence, les victimes ont été tuées par des animaux qui se vengeraient ainsi des agissements des chasseurs…. La narratrice du roman, Janina Doucheyko, une ingénieure à la retraite dont les deux chiens adorés ont disparu, suit les événements de près et porte un jugement sévère sur l’engouement des locaux pour la chasse qui est glorifiée lors de la fête de Saint Hubert. Cette vielle dame entourée de voisins et amis dont on n’apprend que les surnoms  (Grand Pied, Bonne Nouvelle, Glaviot, Froufrou, Manteau noir) s’intéresse aux droits des animaux, mais également à l’astrologie et à la poésie de William Blake qu’elle essaie de traduire.

 

Olga Tokarczuk aborde dans ce roman le thème des droits des animaux, mais pas seulement ; elle s’en prend aussi,  avec un mélange d’humanisme et de satire,  au mépris de la vieillesse et des femmes dans ce que l’on pourrait appeler la Pologne « profonde » .  La publication du roman a  d’ailleurs créé une polémique pour son portrait de la vie rurale, l’influence de l’église et la popularité de la chasse dans son pays où Olga Tokarczuk est une des écrivaines les plus connues.

 

Ne cherchez pas  dans Sur les ossements des morts, un polar classique, mais un roman où l’investigation et les  crimes servent servent de toile de fond pour l’exposition des idées de l’auteure. Voilà qui donne envie de découvrir ses autres œuvres.

Alison  Mccallum

 

Olga Tokarczuk, Sur les ossements des morts, Noir sur blanc, 2012, 304 p.  Traduit du polonais par Margot Carlier

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.