Le japonais à l’honneur

Fin 2018, La France, et l’Isère, ont mis le Japon à l’honneur à l’occasion du 160e anniversaire du Traité d’amitié et de commerce entre la France et le Japon, signé le 9 octobre 1858 et ouvrant la voie aux relations diplomatiques entre les deux pays.

Des expositions culturelles ont marqué cet évènement dans plusieurs musées isérois.

 

Hina matsuri(littéralement fête des poupées), ces figurines représentent une scène de mariage à la cour impériale.Elles sont offertes à la naissance des filles par les grands parents et sorties chaque année jusqu’à leur mariage pour la fête des petites filles le 3 mars

Au sein de la foire d’automne de Grenoble un village « Japon » a permis aux visiteurs de découvrir la « Japan mania » au travers d’expositions et d’ateliers.

Madame Wakiko Tsuboi, professeur de Japonais au sein de l’UIAD depuis 7 ans a participé à l’aménagement de l’espace Japon et a rencontré un grand nombre d’élèves potentiels pour les années à venir…

L’enseignement du Japonais à l’IUAD a beaucoup de succès : 65 élèves se répartissent dans les six cours proposés selon le niveau des élèves. Certains sont là depuis le début et apprécient la convivialité des cours, entre lesquels il y a fréquemment des interactions (la plupart des adhérents se sont déjà inscrits au repas de Noël).

Ses élèves ont également la possibilité de participer au voyage qu’elle organise et accompagne au Japon tous les deux ans, en partenariat avec le Méliès, sur le thème du cinéma japonais. 4 élèves de l’IUAD y ont participé cet automne, rejoignant un groupe d’une trentaine de personnes de 15 à 65 ans. Ce fut l’occasion de leur faire découvrir la culture et la gastronomie locale durant près de deux semaines, et bien sûr des sites de tournage et des films japonais.

Notre enseignante est également très impliquée dans l’école japonaise qui accueille les enfants de son pays, scolarisés à Grenoble et désireux de maitriser les fondements de leur langue maternelle.

Elle me confiait être invitée à Lyon, capitale de la soie, pour une exposition de kimonos.

En 2015, Madame Wakiko Tsuboi avait organisé une « semaine japonaise » à l’UIAD, avec des ateliers d’origami, de calligraphie, d’ikebana, la présentation de kimonos, et la découverte de la musique et de la cuisine. Elle avait ressenti un grand intérêt de la part des adhérents pour sa culture et n’hésiterait pas à renouveler l’expérience.

A lire ici dans les archives du blog : Semaine du Japon

 

 

 

 

 

 

 

Thesie

A lire aussi :

日本 の サンタクロース

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.