Maximiser notre résilience

Pascale BRILLON, Professeure au Département de Psychologie de
l’Université du Québec A Montréal (UQAM) et  directrice du
Laboratoire de recherche Trauma et Résilience , nous invite, en cette
période qui peut mettre à l’épreuve nos ressources psychologiques, de
« MAXIMISER NOTRE RÉSILIENCE ».

En effet, selon Pascale Brillon, la résilience, qui est cette capacité
à s’adapter et à rebondir face à une situation douloureuse, peut
être mobilisée voire augmentée de la façon suivante :
– En entretenant notre évaluation d’auto-efficacité c’est à dire en
nous appuyant sur les situations complexes du passé que nous avons pu
traverser et dépasser;
– En acceptant l’incertitude c’est à dire en acceptant de ne pas
pouvoir tout maîtriser à l’avance. Et dans le même temps en
s’appuyant sur ce que nous pouvons maîtriser (gestes barrières,
gestion du quotidien…),
– En repensant nos priorités
– En nous appuyant sur la solidarité collective. En se protégeant on
protège les plus vulnérables face à cette épidémie.

Lire l’article

Elsa Carron

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.