UIAD Info.02 Mis à jour le 7 avril 2020

Questions de masques…

  1. Le masque pour tous ?

Les choses vont très vite. Le port du masque pour tous devient d’actualité, et même les modèles dits « alternatifs » ou « sociaux » de fabrication artisanale « font mieux que rien » pour l’académie de médecine. Allez voir l’article du monde que nous recommande Alain Marmonier :

Article du journal « Le Monde »

 

  1. On change de modèle ?

Le modèle CHUGA que nous avons conseillé à l’UIAD est critiqué par l’AFNOR qui estime que la couture centrale le fragilise. Et l’AFNOR propose un modèle plus simple semble-t-il à réaliser et plus sûr. Certaines d’entre vous nous ont informés à ce sujet sur le blog et nous les en remercions vivement.

 

AFNORSpec-S76-001-MasquesBarrieres

AFNORSpec-S76-001-MasquesBarrieres-AnnexeC-patrons

 

  1. Faire parvenir des masques aux Ehpad ?

Oui. L’UIAD qui reçoit dans sa boîte aux lettres des enveloppes contenant les masques artisanaux que vous fabriquez, les véhicule jusqu’à la caserne grenobloise qui protège les stocks de masques. C’est un représentant de l’Ordre des médecins qui apprécie de les recevoir pour les distribuer aux résidants non malades des Ehpad, en plus du stock de masques chirurgicaux destinés aux aidants professionnels ou aux malades.

 

Bravo et merci à toutes et tous. Alain Franco, Alain Marmonier, Maryse Duc-Goninaz et le Comité de Vigilance.

 

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. audier dit :

    Bo jour
    Merci pour les infos
    Pour le masque oui
    Je connais les limites
    2 faces coton très très fin molleton à l’intérieur et en plus j’ai la chance de posséder du non tissé médical donc une autre couche à l’intérieur ça permet de vider ses tiroirs de tissus et de s’occuper les doigts .
    Merci de ces infos
    Je fais des devoirs peinture avec quelques élèves courageux .
    À bientôt

  2. Bret dit :

    Merci pour cette information fort utile.
    L’inconvénient de ces masques faits maison est qu’il y a une fuite de chaque côté du nez. Les masques chirurgicaux comportent une languette de métal que l’on forme de manière à ce que le tissus plaque bien sur le nez. Peut être qu’ajouter un bout de fil de cuivre ou de fil électrique permettrait de régler ce problème.

    • Alain Marmonier dit :

      La pince de racine du nez est rassurante mais sa réalisation compliquée. Les fermoirs d’aluminium souples que l’on trouve autour de sachets
      alimentaires pourraient se révéler intéressants.

  3. Anne-Marie CORBET dit :

    J’avais pensé aussi à ce système des liens pour sacs de congélation et comme ils sont assez mous, je pensais qu’on pourrait en mettre 2 ensemble et encore les doubler ce qui a l’air de bien fonctionner
    Anne-Marie Corbet

  4. Anne-Marie CORBET dit :

    Pour l’intissé à mettre dans les masques penser au voile d’hivernage (propre bien sûr)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.